Economie circulaire – Les « fruits de l’amitié », invendus ils sont transformés en confitures solidaires

Une action exemplaire est menée, sur le territoire, pour transformer des fruits qui allaient être jetés en confitures, action qui permet à la fois de lutter contre le gaspillage alimentaire par le don et la transformation, de mener une démarche d’insertion collective et de rompre l’isolement en faisant découvrir les normes d’hygiène et de traçabilité des métiers de l’agroalimentation et les étapes de la transformation.

UNE ACTION INNOVANTE REALISEE EN PARTENARIAT

Elle est réalisée en partenariat par les travailleurs sociaux de la Maison de la Solidarité départementale de Saint-Flour, le SYTEC, le Lycée Professionnel Agricole Louis-Mallet, et les associations caritatives locales, les Restos du Cœur, les équipe Saint-Vincent, le Secours Populaire et l’Epicerie sociale auxquelles sont données les confitures produites.

Fin juin, la remise officielle des pots de confitures « Les fruits de l’amitié » s’est tenue à Saint-Flour en présence des participant(e)s. C’était l’occasion de présenter cette action innovante sur le territoire et de remercier tous les participants.

Il reste aujourd’hui 10 séances de transformation à réaliser jusqu’à décembre 2019 et beaucoup de pots de confitures à produire. D’ores et déjà, 123kg de fruits n’ont pas été jetés et ont été transformés en confitures. Le SYTEC dressera un bilan fin 2019 de la quantité de fruits qui n’ont pas été jetés grâce à ce projet.

LES ATELIERS ANTI-GASPI

Débuté en septembre 2018, des ateliers ont été animés par Chloé DAERDELE du SYTEC, pour sensibiliser les personnes sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, avec notamment l’atelier « Coupétade », la recette symbolique du SYTEC, à base de pain rassis, de lait et d’œufs.

LA RECUPERATION DES FRUITS INVENDUS

Le SYTEC a réalisé une enquête auprès des commerces locaux pour participer à cette opération. Certains ont accepté en mettant à la disposition des bénévoles leurs invendus de fruits, un jour par semaine.

LA TRANSFORMATION EN CONFITURES comme si vous étiez !

Nous nous sommes rendus au LEPA un mercredi pour assister à un atelier de transformation. Nous avons beaucoup appris auprès de Laure Malmezac, technicienne du laboratoire et de Marie Magot, de Stéphanie Comte-Robert, de Christine Boyer, travailleurs sociales de la Maison de la Solidarité départementale et de plusieurs bénévoles.

Les fruits ont été récupérés le mardi et apportés directement au laboratoire. Ils ont été réunis par recettes de confitures. Ce jour-là 3 recettes ont été réalisées : fraises/rhubarbe, Exotique avec melons, oranges, pastèques et ananas, et Multifruit avec pommes, poires, nectarines, pêches, abricots. Ce sont 50 kg de fruits invendus qui vont être transformés cet après-midi-là.

Après l’épluchage, chaque fruit est pesé séparément et toutes les quantités sont notées sur des fiches : 2,6 kg de fraises et 2,180 kg de rhubarbe ; les fruits pour l’Exotique pesaient 11,520 kg et pour la Multifruit 21,94 kg. Toutes les épluchures sont récupérées pour être compostées.

Nous avons appris avec Laure Malmezac les étapes de la transformation : pesée des fruits, calcul du poids en sucre (la moitié), cuisson et vérification avec un réfractomètre du taux de sucre dans le mélange 55% minimum pour que cela puisse être une confiture, ajout de sucre si nécessaire, ajout de la pectine pour donner de la tenue à la confiture, stérilisation des pots et des couvercles.

Au total ce jour-là 130 pots de confiture ont été réalisés et 50 kg de fruits n’ont pas été jetés !

La Maison de la Solidarité départementale recherche une association porteuse pour reprendre cette action exemplaire.

Contact SYTEC Chloé Derdaele 04 71 60 62 89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.