Et si pour bien manger on faisait pousser nous-mêmes nos légumes ? En faisant attention à les faire grandir naturellement, en veillant sur eux mais en respectant la nature et en intervenant doucement. Et n’oublions pas que « Manger c’est bien, jeter ça craint ! » Stop au gaspillage alimentaire, des recettes pour sublimer nos restes, il en existe beaucoup.

Printemps de Murat 2015 melange terre sable compostAtelier « Petit semis deviendra grand »

Sophie a proposé aux enfants et à leurs parents de semer des graines de tomates : l’evergreen, la greenzebra ou la rose de Berne. Des graines non hybrides (anciennes en général), qui se reproduiront à l’identique génération après génération. Variétés anciennes ne veut pas dire variétés moches, sans goût et non productive ! Cela signifie simplement que l’on fait confiance à la nature pour nous proposer le meilleur légume possible.
Première étape : préparer le mélange pour accueillir la graine : de la terre végétale, du sable, et du compost.

Printemps de Murat 2015 le choix de SimonSimon a choisi l’evergreen une variété ancienne de tomate originaire d’Amérique du Nord, sa chair est vert émeraude, fruitée, sucrée, fine, d’excellente qualité.


Printemps de Murat 2015 Simon plante ses tomatesSimon secondé par sa maman Amandine et par Sophie, dépose délicatement deux graines dans le mélange. Maintenant il faudra arroser régulièrement, surveiller et attendre que la nature réalise le petit miracle, avant de manger une très belle salade !

Cuisiner ses restes au lieu de les jeter !


Printemps de Murat Lutte contre le gaspillage alimentaire coupétadeEmilie a proposé aux enfants de préparer une Coupétade : un gâteau à base de pain rassis. Ce gâteau et les nombreuses recettes « Cuisinons nos restes au lieu de les jeter » ont donné lieu à de nombreuses discussions : comment cuisiner son pain rassis, le pain perdu remporte la 1ère place ! Puis place au pounti, plat auvergnat anti gaspi « Pour accommoder les restes de viande s’il y en avait ! J’adore ça. Il faut le couper en tranche, et le faire revenir à la poëlle. On peut aussi le faire en petits cakes pour l’apéritif ! ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.