Le fonctionnement du cocompostage

  • Les boues issues de l’assainissement collectif (stations d’épuration, lagunes) sont collectées à la demande des communes et pré traitées sur place, partiellement déshydratées et transportées ensuite sur le site des Cramades, grâce à une station mobile de déshydratation.
  • Les déchets verts sont collectés sur les aires installés par le syndicat sur le territoire, apportés et broyés sur le site des Cramades.
  • Les boues et les déchets verts sont mélangés pour ensuite former un lot.
  • Phase de fermentation : le mélange est hygiénisé dans un bâtiment hermétique. La hausse de température supprime la charge en micro-organismes (virus, bactéries, protozoaires,…) du produit.
  • Phase de maturation : le produit est stabilisé dans les box à l’air libre.
  • Le produit est ensuite stocké sur une plateforme à l’air libre.
  • A l’issue de la maturation, le produit est criblé et stocké sur plateforme extérieure en attendant d’être vendu.

Les refus de criblage, les déchets verts qui n’auront pas été suffisamment dégradés subiront le nouveau procédé complet.

Compost prêt à être commercialisé sur le site des Cramades.