23 écoles du territoire ont agi contre le gaspillage alimentaire – Le bilan

Le Sytec porte depuis 2010 un programme de réduction des déchets. Engagé dans un Contrat d’objectifs déchets économie circulaire (CODEC), le SYTEC a répondu, en novembre 2016, à l’appel à projets du ministère « 1000 restaurants scolaires contre le gaspillage alimentaire » avec 23 communes volontaires pour travailler sur le gaspillage alimentaire et l’alimentation durable.

Les objectifs du projet

  • Réduire de 30% les pertes et gaspillages alimentaires : une démarche partagée pour construire ensemble les solutions anti gaspi pour inscrire dans la durée la réduction du gaspillage alimentaire
  • Mettre en œuvre avec le personnel de l’école, et en fonction des pratiques et des besoins de chaque école, les actions permettant de réduire le gaspillage alimentaire.
  • Sensibiliser les enfants aux pratiques anti gaspi
  • Promouvoir l’alimentation durable et de qualité

Etat des lieux sur le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire à l’échelle nationale
Pour un restaurant d’école primaire de 200 élèves, le gaspillage alimentaire représente en moyenne, sur une année, 3,4 tonnes, soit l’équivalent de 13 800 repas gaspillés pour un coût moyen de 20 000€/an.

Le gaspillage alimentaire sur le territoire du SYTEC
La plupart des écoles du projet se situent en dessous de la moyenne nationale. Il reste, toutefois, important d’agir avant que le gaspillage alimentaire ne soit ancré dans les habitudes et les pratiques des enfants, qui seront les citoyens de demain.

Le Projet pédagogique

Un projet pédagogique comprenant 6 séances sur le gaspillage alimentaire et l’alimentation durable a été créé et proposé à toutes les écoles participantes.

  • Définition le gaspillage alimentaire, les circuits-courts, les produits locaux, les produits de saison
  • Réflexion sur l’évolution de notre alimentation sur deux générations
  • mieux manger c’est possible,
  • Visite des Restos du Cœur et la visite d’une ferme.

Pour ce projet, Chloé Derdaele animatrice Prévention du SYTEC, a mis en œuvre un plan d’actions adaptées aux besoins de chaque école engagée.
Elle a sensibilisé 860 écoliers en animations scolaires et  322 élèves en TAP.

Zoom sur 3 actions phares du projet

Le challenge anti-gaspi à la cantine

Les écoliers ont participé à ce challenge pendant 1 mois : gaspiller le moins possible à sa table. Chaque semaine une table était tirée au sort et a pesé ses restes tous les jours. La semaine suivante une autre table participait et ainsi de suite…
Objectif : être la table qui gaspille le moins. Les résultats étaient affichés à la cantine. Les enfants ont participé à challenge avec une très grande implication.

Le règlement intérieur

Afin que le repas se déroule dans de bonnes conditions, pour impliquer les enfants et les responsabiliser, ainsi que pour ancrer les règles anti gaspi dans le quotidien des enfants, des règlements intérieurs ont été mis en place dans les cantines.

Ces règlements ont été élaborés par les enfants, les équipes de cantines, les enseignants, et l’animatrice.

Les cahiers de quantités

Des cahiers pour noter les quantités préparées et les quantités non consommés ont été transmis à toutes les cantinières.

Objectif : réajuster les quantités préparées à chaque menu au jour le jour.

Les résultats des pesées

  • Ecart entre la 1ère pesée et la 2ème pesée du total des quantités gaspillées = les restes plats (ce qui a été préparé, mais n’a pas été servi) et les restes assiettes ce qui a été servi et mais n’a pas été mangé par les enfants).
    44 % de gaspillage par jour en moins soit 30 kg / jour en moins de jeté

 Ecart entre la 1ère pesée et la 2ème pesée des restes plats
39 % de gaspillage par jour en moins soit 17 kg / jour en moins de jeté

  • Ecart entre la 1ère pesée et la 2ème pesée des restes assiettes (ce qui n’a pas été mangé après avoir été servi)
    52 % de gaspillage par jour en moins soit 12 kg / jour en moins de jeté

Mention spéciale pour l'atelier cuisine avec Jérôme Cazanave

Les ateliers Cuisine

Des ateliers cuisine « Cuisiner les aliments délaissés par les enfants » animés par le chef Jérôme Cazanave ont été proposés à toutes les équipes de cantine et de service durant la Semaine du goût.

Le chef a évoqué l’importance de respecter la saisonnalité des produits, et d’utiliser des produits frais et de qualité. Il a montré diverses astuces pour cuisiner ces aliments en tenant compte des contraintes des cantines.

Pour clôturer : merci et bravo !

Un spectacle pour les enfants « Ratatouille Rhapsody »

Le 25 mai 2018, 515 enfants se sont retrouvés au gymnase La Vigière pour suivre les aventures d’une chef étoilée et de son commis qui partent en guerre contre la « Food Corporation » et partagent partout dans le monde leurs convictions : il faut cuisiner, des produits frais, manger de tout et ne pas gaspiller !
Un spectacle en musique, participatif, drôle, toujours juste qui a beaucoup plu aux enfants et aux adultes !

Un goûter avec les cantinières

Le Sytec a invité, les cantinières, élus et agents référents au projet de chaque commune, pour une visite de l’école Clémence Fontille et un goûter au jardin Saint-Martin, le mercredi 4 juillet. Un moment de partage très convivial pour remercier les cantinières et les agents de service pour leur implication pendant 18 mois, pour les féliciter ainsi que les enfants pour leur implication.

Les cantinières, Michel Duriol, maire de Saint-Martin-Vigouroux, ont eux aussi remercié Chloé pour son travail, sa présence à leurs côtés pour les accompagner dans cette démarche qu’elles estiment toutes « essentielle ».

Cela nous a interpellé et nous avons beaucoup réfléchi à tout ça pendant ce projet : le gaspillage alimentaire,  le rapport des enfants avec la nourriture chez eux et à l’école, et notre métier.

Le Kit Anti Gaspi : l'outil du SYTEC pour agir

Le SYTEC a crée un kit, composé de plusieurs outils pour permettre aux communes de poursuivre ou de débuter les actions en toute autonomie. Il est à disposition de toutes les écoles volontaires.

Pour tout renseignement contact Chloé Derdaele au 04 71 60 62 89.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.