Randonnée de la Vallée de Brezons au cirque de Grandval, le cirque de la biodiversité !

Dans le cadre de l’élaboration de son Atlas de la Biodiversité Territoriale, le SYTEC propose tous les mois des animations aux habitants du territoire.

Le 11 juillet, le public était invité à découvrir le cirque glaciaire de Grandval, dans la Haute vallée du Brezons, avec les agents du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, Aimie Bley, Matthias Daub et Stéphane Gazel.

Une diversité floristique étonnante

Achillée mille feuilles, Lys Martagon, Œillet des Bois, Amourette, Digitale pourpre, Ancholie, Aspérule odorante, Reine des Prés, Centaurée Noire, Thé d’Aubrac, Gentiane Pneumonante, Fenouil des Alpes, Epervière, Thym serpolet, Pilosele, Arnica des Montagnes, Pensée jaune, Linaigrettes, Œillet de Montpellier, Séneçon à feuille d’Adonis, Jasione, Campanule agglomérée …

Un bouquet de fleurs sauvages ? Le sommaire d’un livre de botanique ? Non. Mais la liste non exhaustive des fleurs et des plantes que nous avons rencontrées au cœur du cirque glaciaire de Grandval lors de cette randonnée naturaliste. Elles y sont toutes !

De la forêt de hêtres aux pelouses subalpines de Grandval, en passant par la zone de combat* la diversité des fleurs, des plantes, des graminées y est telle qu’il nous a semblé en avoir découvert une nouvelle à chacun de nos pas.

Click here to change this text

Zone de combat : c’est la limite entre les étages montagnards et subalpins, limite supérieure de la forêt où les contraintes climatiques deviennent telles que la croissance des arbres n’est plus possible au-delà. Elle est souvent marquée par la présence de bouleaux et de sorbiers des oiseleurs.

Observations des fleurs et des papillons (des Moirés), découverte de l’histoire du plus ancien volcan d’Europe, une pause déjeuner dans la montagne à savourer le paysage, puis recherche avec nos jumelles des vautours au-dessus de nos têtes et des marmottes qui jouaient dans les rochers, puis recommencer à s’arrêter à presque chacun de nos pas, reconnaissant ou se demandant qu’elle est cette nouvelle fleur.

Découverte des différences entre une zone humide et les prairies d’estive plus sèches en altitude.

Puis la montée vers la Tombe du Père à 1586 m. Au sommet, Prat de Bouc et une grande partie de l’Est du Cantal et ses paysages qui s’étendent face à nous, du Cézallier au Nord, aux Monts de la Margeride à l’Est, Murat, la vallée de l’Alagnon et la Planèze de Saint-Flour.

Très loin nous apercevons les Monts du Forez mais là tout près, à quelques mètres, le Plomb du Cantal qui fait partie de notre quotidien, est juste là…

La vallée de Brezons se caractérise par une grande diversité de paysages,  l’omniprésence des sources et l’échelonnement des dénivelés. Elle offre une large palette de randonnées bien aménagées pour toute la famille. Cinq balades  sont réparties sur trois sites : la Haute Vallée, au nord de Brezons, Montréal, au sud-ouest et La Borie au sud-est.
http://www.vallee-de-brezons.fr/ballades-et-petites-randonnees.html

Le site est classé Natura 2000, c’est le Syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne qui en assure la gestion afin d’en préserver les joyaux naturels.
Plus d’informations sur le Parc des Volcans sur leur site web : http://www.parcdesvolcans.fr/

 

 

 

 

Retrouver les informations sur les prochaines animations et découvrez l’Atlas de la Biodiversité Territoriale sur le site internet www.atlas-biodiversite-sytec15.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.