Programme de Sciences Participatives

Notre Programme de Sciences Participatives a pour but de collecter des données naturalistes pour enrichir la connaissance et faire découvrir notre biodiversité aux habitants, vacanciers, professionnels, élus, enseignants et élèves, en participant aux inventaires thématiques sur trois thèmes de la biodiversité de nos territoires.

 

« Fiers de nos prairies »

L’enquête « Fiers de nos prairies », qui cible en premier lieu les agriculteurs et les habitants des villages, a pour enjeu de sensibiliser les participants à la flore des milieux agricoles et pastoraux, via l’identification de 4 plantes indicatrices de la qualité des milieux : la Jonquille, le Narcisse des poètes, la Gentiane jaune et la Colchique d’automne.

« Espèces emblématiques dans nos loisirs »

L’enquête « Espèces emblématiques dans nos loisirs » cible les vacanciers et professionnels du tourisme, et toutes personnes pratiquant une activité de pleine nature sur le territoire. Cette enquête a pour but de faire découvrir les espèces patrimoniales du Cantal et ses milieux préservés, mais aussi des espèces plus communes qui indiquent la présence d’habitats naturels préservés. C’est aussi l’occasion d’apprendre à identifier une quarantaine d’espèces emblématiques de notre territoire.

« Rencontrons nos papillons »

L’enquête « Rencontrons nos papillons » concerne aussi bien les agriculteurs que les habitants ou vacanciers. L’identification des papillons permettra de définir la qualité des milieux ouverts de la région mais aussi la qualité de nos milieux rurbains.

Cette enquête se base sur un protocole établi par le Muséum National d’Histoire Naturelle : l’Observatoire des papillons des jardins. L’enquête propose d’identifier 40 papillons grâce à un livret qui sera disponible sur le site internet de l’Atlas, entre mars et octobre.

« Herbiers de nos chemins »

 

Les bords de chemin de nos campagnes sont très riches en biodiversité. En effet les fauches sont souvent limitées ou tardives, les plantes ont donc le temps de s’exprimer pleinement et de faire leurs graines. Certains talus, fossés humides ou lisières forestières sont alors très colorés au printemps et en été.

Ces bordures, communes au premier abord, jouent un rôle important de refuge pour les insectes et même quelques espèces d’oiseaux. Pour nous permettre d’identifier les bords de chemin d’exception, nous vous invitons à participer à cette enquête.

Cette quatrième enquête est élaborée avec le Conservatoire Botanique National du Massif Central, pour son expertise de la flore du territoire.

Retrouvez nos publications précédentes sur le déroule de l’Atlas dans l’onglet Documents téléchargeables.

Un site internet participatif de l’Atlas de la Biodiversité du SYTEC est à votre disposition pour contribuer à notre Programme de Sciences Participatives
www.atlas-biodiversite-sytec15.com

Les données collectées, après validation, seront transmises au Muséum d’Histoire Naturelle dans le cadre de son programme de l‘Inventaire National du Patrimoine Naturel (en cohérence avec les dispositions techniques du Système National d’Information sur la Nature et les Paysages).