Le projet du SYTEC

Les objectifs du SYTEC

Au travers de ce projet, le SYTEC souhaite :

  • Améliorer la connaissance de la biodiversité du territoire pour mieux la partager et la valoriser
  • Partager les connaissances avec les habitants et les acteurs du territoire, sous la forme d’un Programme de Sciences Participatives
  • Sensibiliser la population et les acteurs du territoire, à la richesse naturelle du territoire, aux menaces qui pèsent sur elle et à l’attractivité qu’elle peut générer.
  • Prendre en compte la biodiversité dans les actions quotidiennes, les projets et les documents de planification futurs (SCOT Est Cantal notamment)

Pour cela, notre démarche de collecte de connaissances s’articule autour de 3 actions :

  • Un Programme de Sciences Participatives mobilisant les citoyens dans la collecte ciblée de données sur la faune et la flore du territoire, relayé par un site participatif dédié atlas-biodiversite-sytec15.com
  • La conduite d’inventaires naturalistes par des spécialistes, sur les secteurs du territoire encore mal documentés
  • La collecte, l’analyse et la valorisation des données naturalistes produites par les autres collectivités et structures partenaires

La mise en œuvre du projet

Pour réaliser ce projet, le SYTEC est accompagné d’une équipe de prestataires : la LPO Auvergne (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et le CPIE de Haute-Auvergne (Centre Permanent d’Initiatives à l’Environnement), épaulés par l’artiste régionale Isabelle NAUDIN, pour la réalisation de croquis et illustrations de notre biodiversité et le vidéaste Julien DELRIEU, pour la réalisation de vidéos tutoriels.

Cette équipe anime le Programme de Sciences Participatives, conduit les inventaires naturalistes et réalise l’état des lieux de la connaissance de la biodiversité du territoire.

En 2018, le SYTEC a établi un partenariat avec le CEN Auvergne (Conservatoire d’Espaces Naturels) et le Conservatoire Botanique National du Massif Central, pour leurs expertises dans les domaines des bases de données naturalistes et la flore du territoire.

Le suivi scientifique du projet

L’Atlas de la Biodiversité Territoriale est suivi par un Comité Scientifique et Technique associant les élus du SYTEC et les partenaires et structures concernés par la biodiversité : Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, Agence Régionale de la Biodiversité, Conseil Départemental et collectivités du territoire, structures animatrices du réseau Natura 2000, Parcs Naturels Régionaux, associations et fédérations départementales dans le domaine de la nature, Chambre d’Agriculture, Education nationale…