ECOLES ET BIODIVERSITE – SEANCE 2 : LA BIODIVERSITE EST FAITE DE LIENS

DES ESPECES DIFFERENTES MAIS LIEES ENTRE ELLES

Pendant cette séance, Sophie Ougier et Nadège Pillon ont expliqué aux enfants la classification des êtres vivants et les critères d’identification, en déterminant comment les espèces pouvaient être regroupées.

Pour les écoliers, beaucoup de critères de classification sont possibles :

« Les espèces qui volent » /  « Celles qui ont des poils » / « Celles qui font des œufs » / et même « Celles qui sont moches » !

A travers le jeu « relais espèces », les élèves devaient positionner chaque image distribuée (fleur, animal ou insecte) dans sa catégorie et ont ainsi réfléchi sur la classification : reptiles et amphibiens, oiseaux, insectes, mammifères, plantes et fleurs, et autres…

Après avoir appris à différencier les espèces les unes des autres, les animatrices et les élèves ont constaté qu’ils existent des interactions entre elles et ont réfléchi ensemble aux liens qui les unissent. Ils sont souvent d’ordre alimentaire. Les élèves ont recherché les besoins vitaux des différentes espèces et reconstitué une chaîne alimentaire simple et complexe.

A travers le jeu de la Toile de Vie, les écoliers ont reconstitué un réseau complexe d’interactions et d’interdépendances. Ils ont compris qu’il existe un équilibre entre tous les êtres vivants (dont nous faisons partie) et que cet équilibre de la vie peut être perturbé, par des éléments extérieurs.

L’HOMME ET LA BIODIVERSITE

La question « Homme et biodiversité, que peut-on faire ? » a été posée.

Nous avons un impact sur le vivant, soit négativement (pollution, pesticides, dégradation des milieux naturels, habitat, réchauffement climatique…), soit positivement (agriculture raisonnée, réserves naturelles, reconstruction de certains milieux, plantation d’arbres…).

Nous pouvons recenser les espèces présentes sur notre territoire et ainsi participer à l’Atlas de la Biodiversité, un outil de connaissance, d’une grande importance pour la préservation des espèces et des milieux.

Puis les animatrices ont montré aux élèves comment il leur était possible de se connecter sur le site internet de l’Atlas pour saisir leurs observations :www.atlas-biodiversite-sytec15.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.