Mercredi de la Biodiversité – « Observons le printemps ! Phénoclim : les impacts du changement climatique »

Dans le cadre de l’élaboration de son Atlas de la Biodiversité Territoriale, le SYTEC propose tous les mois des animations aux habitants du territoire.

En cette période particulière, notre dernier rendez-vous s’est tenu, le 22 avril dernier, sous forme d’une webconférence animée par Evéa Mautret, chargée d’études et animatrice au CPIE Haute-Auvergne. Cette webconférence qui constituait une première a connu un vif succès, avec 40 participants.

Evéa nous a présenté PHENOCLIM, le programme de sciences participatives de l’association CREA Mont Blanc et nous a expliqué comment participer concrètement.

Ce programme se base sur deux disciplines scientifiques :

  • La phénologie, qui consiste à étudier les variations des phénomènes périodiques de la vie animale et végétale, en fonction du climat ;
  • La climatologie qui questionne les rythmes de la nature.

Par exemple, vous comprendrez pourquoi et comment le changement climatique impacte les conditions de vie des chenilles et donc des mésanges qui s’en nourrissent. Une découverte pour la majorité des participants.

Vous n’avez pas pu assister à la conférence, vous avez envie de découvrir ce programme pour y participer ? Découvrez-le grâce à la conférence enregistrée dans cette vidéo WebConférence-PHENOCLIM-CPIE Haute Auvergne 

Qu’est-ce que PHENOCLIM ?

C’est un dispositif qui consiste observer et à récolter des données dans les massifs montagneux des Alpes, des Pyrénées et du Massif Central. Ces données permettent aux chercheurs de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes à chaque saison, et d’étudier les effets des variations du climat sur l’environnement.

Selon un protocole simple, les participants observent les phénomènes saisonniers, comme au printemps le développement des bourgeons, la feuillaison, la floraison, ou, à l’automne, le changement de couleurs des feuilles. Il est conseillé d’observer ces phénomènes sur des arbres accessibles, dans son jardin ou près de son lieu de travail pour pouvoir les observer souvent et facilement. Les observations peuvent ensuite être saisies sur le site internet PHENOCLIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.