Portes ouvertes Centre de tri – « C’est affolant tous ces déchets… » – Février 2020

Comme chaque année, le Sytec organise le Mois du tri, en février, pour informer et sensibiliser le public sur le geste de tri, avec notamment des visites organisées du site des Cramades.

Quarante personnes ont participé à la visite du site des Cramades, lundi 24 février. Elles ont découvert les installations techniques de traitement des déchets produits par les 44 000 habitants de l’Est Cantal.

Les participants ont été très étonnés face à la quantité de déchets traités tant au centre de tri, que dans le casier d’enfouissement. « Non mais c’est incroyable tous ces déchets… On ne se rend pas compte tant qu’on n’est pas en face de tout ça… ».

Les échanges ont été nombreux entre le public et les animatrices de la prévention, sur les consignes de tri, sur le coût des déchets pour chacun, sur l’évolution des quantités de déchets produits et sur leur avenir dans l’Est Cantal.

Les consignes de tri

Ah mais, il faut toujours nous faire des piqûres de rappel ! 

plaisante une participante.

Les visiteurs ont posé des questions sur les consignes, en particulier concernant les emballages en plastique. Sur l’Est du Cantal, les bouteilles, les bidons et les flacons en plastique peuvent être triés et déposés en points d’apport volontaire ou dans les bacs jaunes.

A échéance de 2022, les gestionnaires du traitement des déchets doivent étendre les consignes de tri des plastiques recyclables à tous les emballages plastiques : pots de yaourt, barquettes, films…

Réduire nos déchets

Face au casier d’enfouissement, et en écoutant l’histoire du site les visiteurs posent inévitablement la question de l’après ? Les travaux d’aménagement du casier d’enfouissement n°3 vont prochainement commencer, en continuité des casiers 1 et 2.

Beaucoup de déchets recyclables, compostables ou qui pourraient avoir une seconde vie se retrouvent dans ce casier. Leur enfouissement coûte à l’habitant alors que s’ils étaient triés, compostés ou donnés ils ne coûteraient… rien !

La hausse de la Taxe Générale sur les Activités polluantes

Les animatrices ont évoqué la hausse de la TGAP (la Taxe Générale sur les Activités polluantes perçue par l’Etat). Elle s’élève, en 2020, à 25 € par tonne de déchets enfouis.

La loi de finances 2019 a organisé une hausse progressive de la TGAP sur 5 ans. Elle passera de 24 € à 25 € en 2020, pour atteindre 45 € / tonne en 2022 et 65 € / tonne en 2025 !

Aux Cramades, 16 600 tonnes de déchets ultimes ont été enfouis en 2019, ce qui représente une TGAP de 400 000 €. Dans 6 ans, pour le même tonnage de déchets, la TGAP versée sera de 1 083 000 €, soit une hausse de 170 % ! Il faut donc réduire la quantité de déchets enfouis !

Certains visiteurs ont aussi évoqué la place occupée par les déchets, « Et tous ces déchets c’est de la place perdue… Plus rien ne sera fait ici. 1 hectare en 10 ans ! »

Tout le monde lors de cette visite a fait part du souhait de s’engager, d’aller plus loin et de proposer à des proches de venir visiter.

Paroles de visiteurs

C’est bien la responsabilité de toutes les générations qui est engagée face à cet enjeu de la réduction des déchets.

Il faudrait que cette visite soit obligatoire ! Un devoir citoyen !

Tous ces polystyrènes, tous ces plastiques qui vont ici… C’est incroyable.

Je vais recommander vivement cette visite ! .

Le SYTEC remercie tous les participants, pour leur venue, leur écoute et l’intérêt porté à la gestion des déchets.

Pour les personnes qui n’ont pas pu venir, le SYTEC organise des visites à la demande et sur réservation, pour les associations, les clubs, des groupes, et reste à la disposition de ceux qui souhaitent découvrir le site des Cramades.

Tél 04 71 60 72 64.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.