Budget 2019 du SYTEC : des investissements pour préparer l’avenir

En séance du comité syndical du 11 avril 2019 présidé par Pierre JARLIER, les élus du SYTEC ont voté à l’unanimité les budgets du syndicat, le budget général et les budgets annexes SCOT Ingénierie et Environnement. Ce vote à l’unanimité exprime la reconnaissance d’une gestion optimisée avec une stabilité des participations des intercommunalités aux budgets du syndicat.

Pour bien comprendre l’importance de la bonne santé du SYTEC, il faut faire un détour par l’origine de sa création. Il y a plus de 15 ans, les communes de l’Est Cantal se sont unies en créant le syndicat des Cramades, pour traiter les déchets au moindre coût.

Compte tenu de la géographie du département et des difficultés d’acheminement, les élus des territoires de l’Est Cantal ont fait le choix de gérer directement le traitement des déchets ménagers et assimilés, à proximité et de façon autonome. C’est ainsi que le Syndicat des Cramades s’est doté d’un centre d’enfouissement, d’un centre de tri, puis plus récemment d’une plateforme de co-compostage des boues d’épuration et des déchets verts.

Le Syndicat Mixte des Territoires de l’Est Cantal est donc le fruit de décisions collectives et solidaires, avec une gouvernance qui permet de travailler dans le même sens en maîtrisant les coûts et en anticipant les défis.

Le SYTEC rentre en 2019 dans une nouvelle phase d’investissements pour assurer l’avenir du traitement des ordures ménagères, des boues d’épuration et des déchets verts, localement. Cela passera par l’extension du grand casier du CET, la levée des incertitudes du centre de tri, l’optimisation du dispositif de co-compostage.

Le SYTEC a fondamentalement structuré ses compétences d’ingénierie territoriale pour conduire des missions d’aménagement et de développement durables (Schéma de Cohérence Territoriale, Atlas de la Biodiversité Territoriale) et des politiques de transition énergétique (Territoire à énergie Positive, Certificats d’Economie d’Energie, Contrat d’objectif territorial énergies renouvelables et Plan Climat Air Energie Territoriale).

En 2019, il confortera sa vocation de structure fédératrice dessinée dans le Projet Territorial de Développement Durable (PTDD) en se constituant en Pôle d’Equilibre Territorial et Rural.

Le Budget consolidé 2019 du SYTEC traduit cette ambition commune et cette volonté partagée avec 7,6 millions d’euros de recettes et de dépenses dont 4,05 millions d’euros en fonctionnement et 3,55 millions d’euros en investissement, avec des moyens mutualisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.