SCoT Est Cantal : le projet territorial présenté aux habitants

La 1ère réunion publique du Schéma de Cohérence Territoriale Est Cantal s’est tenue, vendredi 9 novembre 2018, à Saint-Flour. Cette réunion s’adressait à tous les acteurs du territoire, habitants, professionnels, associations, et élus municipaux des 2 Communautés de communes de l’Est cantalien, Saint-Flour et Hautes Terres Communautés

Une quarantaine de personnes sont venues découvrir les objectifs du SCoT, les points clés du diagnostic territorial, et échanger sur les enjeux et la stratégie territoriale, traduite dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), élaboré par les élus du territoire.

Bâtir ensemble le territoire de demain

Cette vision stratégique a été présentée par Pierre Jarlier, Président du SYTEC, et Jacques Couvret, vice-président du SYTEC qui représentait Hautes Terres Communauté. Elle a été détaillée par le cabinet PROSCOT, bureau d’études chargé de l’élaboration du SCoT. Construire l’avenir ensemble est le fil conducteur du PADD du SCoT Est Cantal avec une ambition commune : renforcer l’attractivité et restaurer la courbe démographique en aménageant et en développant durablement le territoire.

Pierre Jarlier

Le document présenté, ce soir, donne une vision partagée du territoire, et un regard objectif sur ses faiblesses et ses forces pour fixer les choix pertinents d’aménagement à l’horizon 2035. Le SCOT sera l’outil qui nous permettra d’exprimer clairement notre vision commune de l’avenir de ce territoire. Il fixera ainsi des règles pour maintenir un tissu agricole actif, préserver notre biodiversité, valoriser nos atouts, nos filières et nos savoir-faire pour un développement durable de nos communes

Jacques Couvret.

Voilà maintenant 2 ans que élus, techniciens, partenaires, services de l’Etat, travaillent ensemble sur ce projet d’avenir. Avoir une vision précise sans concession est nécessaire, et c’est à partir de cette parfaite connaissance que des choix seront faits. Ce projet concerne tous les habitants. Il est nécessaire que tout le monde le connaisse et y participe

Cette présentation a été suivie par un temps d’échanges avec le public.

Un habitant a questionné 

Comment faire si les orientations du SCOT s’opposent à un projet ?

Marie-Françoise Mendez a rappelé que le SCOT est un document stratégique opposable aux documents d’urbanisme de rang inférieur que sont les PLU et PLUI. En d’autres termes, le Scot donne des orientations qui sont ensuite déclinées dans les documents d’urbanisme locaux auxquels tous les projets doivent se conformer.

Avant de conclure la réunion, le calendrier de la suite des travaux a été présenté avec l’objectif d’arrêter le Scot avant la fin 2019.

Retrouvez les documents d’élaboration sur le site internet Etat d’avancement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.