Les orientations du PADD débattus lors du comité syndical du 22 octobre 2018

« Bâtir ensemble le territoire de demain »

Construire l’avenir ensemble. Tel est le fil conducteur du Projet d’Aménagement et de Développement Durables, du SCoT Est Cantal. Ce projet, qui lie les territoires de Saint-Flour Communauté et de Hautes Terres Communauté jusqu’à l’horizon 2035, a été débattu lors du comité syndical du 22 octobre 2018.

Une ambition commune : renforcer l’attractivité et restaurer la courbe démographique pour aménager et développer le territoire.

En ce sens la programmation d’une offre de logement durables pour tous, la définition d’une stratégie foncière et le soutien à l’agriculture de qualité et au tourisme durable ainsi qu’à la transition écologique et énergétique du territoire ont été affirmés. Ils sont le socle d’un projet de développement solidaire, équilibré et ambitieux du territoire. Ce projet se décline en 5 axes thématiques.

AXE 1 : Une économie locale, créatrice de valeurs ajoutées qui vise l’excellence environnementale

AXE 2 : Un territoire à haute qualité de vie préservant son identité et son caractère rurale et valorisant ses ressources naturelles

AXE 3 : Un territoire acteur de sa transition énergétique

AXE 4 : Des mobilités intelligentes adaptées à tous les besoins et respectueuses de la santé et de l’environnement

AXE 5 : Bien-vivre ensemble sur le territoire

Quelques extraits du débat qui a suivi la présentation du projet par Marie-Françoise MENDEZ du bureau d’étude PROSCOT, chargé de l’élaboration du SCOT :

Pierre JARLIER – Président du SYTEC et de Saint-Flour Communauté

Notre projet s’appuie sur les richesses de notre territoire, la qualité de son patrimoine, de ses paysages et ses savoir-faire, pour construire le développement de demain. Le PADD préfigure ce que sera le SCOT Est Cantal, il s’agit de la stratégie de développement pour les 20 ans à venir

Ghislaine PRADEL – Vice-Présidente du SYTEC et Présidente de Hautes Terres Communauté

« La démarche participative avec le monde socio-économique, le milieu associatif, les collectivités et chambres consulaires, se retrouve bien dans ce projet collectif, qui constitue un véritable projet de développement durable, avec des objectifs thématiques débattus et partagés ».

Jacques COUVRET – Vice-Président du SYTEC

« Ce projet convient bien au territoire et le met en valeur, ce qui est utile car notre territoire souhaite améliorer son attractivité. Ce qui est important pour la réussite du projet, c’est aussi l’adhésion de la population »

Céline CHARRIAUD – Vice-Présidente du SYTEC

« Le SCOT est un document imposé par la loi et opposable. Soit on le fait parce qu’il faut le faire, soit on s’en sert comme un outil positif. La démarche conduite depuis 18 mois, traduite aujourd’hui dans ce Projet d’Aménagement et de Développement Durables, nous donnent des orientations positives à partager avec la population, pour agir demain à l’échelle des EPCI, des élus et des citoyens »

.

.

Pierre Jarlier a conclu

Le territoire a un potentiel extraordinaire. Nous vivons des mutations considérables. Nous avons besoin de nous mettre ensemble et de partager notre vision. Nous avons fait le choix de ne pas subir mais de bâtir : ce qui ne peut pas se construire seul, peut se faire ensemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.