Atlas de la Biodiversité Territoriale : les défis « Jonquilles et Narcisses » !

Le projet d’Atlas de la Biodiversité Territoriale (ABT) du SYTEC a pour objectif d’améliorer les connaissances sur les richesses naturelles de l’Est Cantal, véritables atouts du territoire, pour mieux les préserver et les valoriser.

Les sciences participatives pour élaborer l’Atlas

Le SYTEC invite le public à participer à l’élaboration de cet atlas par le biais des sciences participatives, qui permettent de collecter des informations naturalistes par des acteurs non scientifiques et non professionnels. Ce programme est ouvert à tous les citoyens qui veulent participer et transmettre leurs observations sur le site internet participatif www.atlas-biodiversite-sytec15.com

L’enquête « Fiers de nos prairies » propose d’identifier, les espaces fleuris de jonquilles et de narcisses, fleurs emblématiques et indicatrices de pratiques agricoles durables. Ce sont des prairies naturelles non retournées, au pâturage tardif. Le chargement des animaux y est raisonnable, limitant ainsi le piétinement. La faible fertilisation évite le développement de végétation plus commune, comme le pissenlit ou la grande berce.

Du 1er avril au 30 juin 2018, le SYTEC propose 2 défis « Jonquilles et Narcisses » pour enrichir la connaissance de la répartition de ces espèces sur le territoire :

C’est le printemps ! C’est le moment d’ouvrir les yeux, de trouver ces fleurs, répandues sur l’Est du Cantal et facilement reconnaissables, de les prendre en photos et de partager vos découvertes. Tout le monde peut participer : familles, écoliers, promeneurs, sportifs de pleine nature, botanistes, agriculteurs et amoureux de la nature…

Les observations recueillies viendront compléter la base de données de l’ABT et seront transmises au Conservatoire Botanique National du Massif Central et au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Défi « Meilleurs contributeurs » sur le site web de l’Atlas

Pour participer, il suffit de se connecter sur le site www.atlas-biodiversite-sytec15.com, de sélectionner l’onglet de l’enquête « Fiers de nos prairies » et d’enregistrer vos observations en ligne, en précisant le lieu et la date d’observation.

 Pour devenir un des meilleurs contributeurs de l’Atlas :

  • Vous cherchez des prairies de jonquilles et/ou de narcisses du territoire
  • Vous prenez des photos et notez le lieu de vos découvertes
  • Vous enregistrez vos observations et vos photos sur le site web de l’Atlas

Les meilleurs contributeurs seront récompensés et recevront le poster «L’Est Cantal : notre Biodiversité » réalisée par l’illustratrice naturaliste Isabelle Naudin.

Défi « Photos » sur facebook

Postez vos photos de prairies de jonquilles et de narcisses sur la page Facebook du SYTEC et invitez vos amis à aimer vos photos !

Les 6 photos les plus aimées (3 photos de jonquilles et 3 photos de narcisses) seront valorisées, imprimées et diffusées sur le territoire de l’Atlas. Vos photos deviendront les emblèmes de cette enquête !

Notre page Facebook

Quelques règles simples à respecter 

  • Le SYTEC demande aux observateurs de prendre en photo des prairies (pas de fleurs isolées, ni de jardins d’ornement) sans entrer dans les parcelles observées. Ces fleurs sont observables depuis les chemins.
  • Le fait de poster votre photo, vaut acceptation de sa libre utilisation par le SYTEC, pour la valorisation du projet d’Atlas de la Biodiversité Territoriale (notamment liberté de droit de diffusion et de reproduction).
  • Seules les photos d’une définition suffisante (5Mo) pourront être valorisées.

DEUX TEMPS FORTS A VENIR

 En avril : conférence publique « Un an de sciences participatives et d’inventaires : partage des connaissances de l’Atlas de la Biodiversité Territoriale ».

En mai : sortie nature d’observation des prairies, animée par un botaniste du Conservatoire Botanique National du Massif Central.

Les dates et les lieux de rendez-vous seront communiqués ultérieurement.

En savoir plus : www.atlas-biodiversite-sytec15.com

–  04 71 60 72 64

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.