Séminaire du SCoT : notre territoire à l’horizon 2035

Le SYTEC a réuni, vendredi dernier, plus de 70 personnes, élus, techniciens territoriaux et acteurs socio-économiques du territoire pour une journée de séminaire d’élaboration du Projet Territorial de Développement Durable et du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) et ainsi réfléchir ensemble aux directions à faire prendre au territoire d’ici 2035.

Pierre Jarlier Président du SYTEC, et de Saint-Flour Communauté a accueilli les 60 participants, 40 élus et 20 techniciens
« Nous sommes face à un chantier immense : mettre en perspective les enjeux actuels au regard des évolutions et mutations sociétales en cours et à venir et esquisser les premiers objectifs stratégiques pour notre territoire, pour définir ensemble un projet de développement durable, réaliste et partagé, pour l’avenir du territoire. Une journée passionnante parce que nous allons entre élus et techniciens échanger nos visions, et découvrir nos orientations communes.

 

Ghyslaine Pradel Présidente de Hautes Terres Communauté a invité les participants, élus, agents et acteurs socio-économiques locaux, à
prendre conscience des évolutions en cours sur notre territoire, à partager et bien comprendre les informations pour progresser ensemble et définir un beau projet pour notre territoire, qui le mérite bien. Je souhaite souligner ce matin, et appuyer cette dimension participative : nous sommes tous concernés. Nous devons faire remonter nos besoins et partager nos enjeux, autant sur l’activité économique que sur l’environnement. Nous devons conserver notre valeur ajoutée, nous devons agir pour qu’elle reste sur notre territoire et inventer un modèle de développement original, adapté au territoire et soutenable.

Un forum prospectif : « Notre territoire à l’horizon 2035 »

La journée a débuté par un forum prospectif animé par le cabinet Auxilia-conseil, destiné à croiser les visions des élus et agents du territoire, leur connaissance, expertise et capacité à agir, pour la définition du Projet Territorial de Développement Durable. Après une présentation des grands mutations sociétales en cours, qui touchent nos territoires ruraux, le cabinet d’études a initié la journée en présentant les différents enjeux et en posant aux participants des questions telles que : « Quelles sont les ruptures fondatrices du territoire ? Et quelles sont vos valeurs communes pour le construire ? ».

Dans le cadre de ces défis thématiques, les échanges ont été nourris et constructifs pour définir les objectifs prioritaires de notre territoire.
  • Défi n°1 : Une nouvelle économie locale et responsable qui crée de la valeur pour notre territoire, ses habitants et ses entreprises.
  • Défi n°2 : Un territoire qui tire des bénéfices d’une accélération de la transition énergétique
  • Défi n°3 : Un territoire à haute qualité de vie préservant son identité et son caractère rural et valorisant ses ressources naturelles.
  • Défi n°4 : Un territoire de nouvelles mobilités pour marcher, se déplacer différemment, à l’ère d’internet.
  • Défi n°5 : Un territoire vivant, de services et de proximité.
  • Défi n°6 : Le territoire du vivre bien pour tous et du vivre ensemble.

Partager et enrichir les diagnostics thématiques avec les élus et les acteurs du territoire

  • « Agriculture et forêt »
  • « Urbanisme Habitat Paysages Risques »
  • « Emplois Services Mobilité Tourisme »
  • « Biodiversité Eau Continuités écologiques », associant élus et acteurs du territoire.
Ces échanges intéressants, ont permis de préciser les diagnostics et enjeux du territoire, tels que le foncier agricole, la gestion forestière publique et privée, la mobilité, l’accès au service, la qualité de paysages et la biodiversité…
Cette journée fédératrice et constructive a été clôturée par Pierre Jarlier qui a remercié les participants, pour ces échanges indispensables à la construction du Projet Territorial de Développement Durable et du futur SCOT :
prendre connaissance de l’existant, trouver des orientations à nos projets territoriaux pour les adapter à nos modes de vie en constante évolution, aux spécificités de notre territoire et à la préservation de notre environnement qui est un enjeu majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.