Comité syndical du 12 décembre 2017

Le comité syndical du SYTEC, s’est tenu mardi 12 décembre 2017 sous la présidence de Pierre Jarlier.
A l’ordre du jour, étaient inscrites des questions environnementales : avec le choix de deux représentants pour participer à la commission chargée de l’élaboration du futur Plan régional Déchets (Ghyslaine Pradel et Charles Rodde), la contractualisation avec Citéo (eco emballages) et les repreneurs de matériaux pour une durée de 6 ans, une demande de financement auprès de l’agence de l’eau Adour Garonne pour le programme de préservation de la ressource en eau et de lutte contre la nocivité des déchets et des pratiques, et des dossiers concernant les ressources humaines.
Les tarifications 2018 du service des Cramades ont ensuite été adoptées et un groupement d’achats pour la promotion des circuits courts dans les cantines scolaires a été mis en place, pour une phase d’expérimentation avec les communes volontaires.

Le SYTEC fait partie des collectivités consultées pour le projet SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau) et doit émettre un avis avant la fin de l’année 2017. Par ailleurs le futur SCoT Est Cantal devra être compatible avec le SAGE, selon l’article L 131.1 du code de l’urbanisme. Dans ce cadre, Guillaume Ponsonnaille, Directeur du SIGAL, accompagné de Nicole Vigues, Présidente du SAGE a présenté aux élus présents, le Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau de l’Alagnon.

Retour sur la présentation du SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau) ALAGNON

Guillaume Ponsonnaille, Directeur du SIGAL, accompagné de Nicole Vigues, Présidente du SAGE a présenté aux élus présents, le Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau de l’Alagnon.
Ce document regroupe l’état des lieux du bassin versant,
et vise à concilier la satisfaction et le développement des différents usages de l’eau : eau potable, industrie, agriculture, … sur les principes de la gestion équilibrée de la ressource en eau et de la préservation des milieux aquatiques.

La gestion quantitative de la ressource en eau : améliorer et valoriser la connaissance sur les ressources et les prélèvements pour préserver ces ressources stratégiques, réduire les pressions exercées en encadrant les prélèvements sur les cours d’eau,
La gestion qualitative de la ressource en eau : réduire les pollutions diffuses d’origine agricole, ou encadrer l’épandage des effluents d’élevage et encadrer les rejets des carrières, domestique et industrielle, par les produits phytosanitaires, les pressions liées aux infrastructures linéaires protéger les ressources stratégiques
La qualité des milieux aquatiques et la biodiversité : préserver, encadrer les interventions et restaurer les zones humides fonctionnelles et patrimoniales, préserver ou améliorer le fonctionnement des cours d’eau en tête de bassin versant, encadrer les ouvrages de franchissement d’eau et les nouveaux ouvrages, travaux d’aménagement dans l’espace du bon fonctionnement de l’Alagnon aval.

 

Pour Mme Vigues

Ce travail engagé il y a 4 ans maintenant sera finalisé dans un an et demi

Pierre Jarlier a remercié le SIGAL et a salué le travail de fond sur la gestion des rives de l’Alagnon

Il s’agit d’une analyse tant quantitative que qualitative de la ressource en eau, qui est essentielle. Une prise de conscience est nécessaire, l’eau est une richesse à préserver au regard du changement climatique, avec un potentiel de valorisation touristique important. La qualité de l’eau est une richesse intrinsèque et un facteur d’attractivité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.